Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 15:14

Je ne vous avais pas dit qu’il y avait une suite ?… Mais bien évidemment, il y en a une et par la même occasion ce sera la FIN ! Bon, récapitulons :

Nous sommes chez Elka et ses deux enfants Petra et Ivar.Dehors il  fait froid, très froid même puisque c’est l’hiver, et qu’on est dans le Nord avec un grand N !  Elka, la mère ne s’est pas aperçue que deux trolls sont entrés dans la maison. Le premier, un petit troll gris au chapeau pointu et rouge, a déjà cassé un pot de confiture.

Le deuxième, un gros troll aux cheveux ébouriffés, a mangé toutes les pommes…

 

‘Voyons’ se dit le gros troll, ‘il n’y a tout de même pas que des pommes à manger dans cette maison !’

Et il se lève, ouvre le placard et renifle. ‘hum, ça sent bon, dans ce coin !’ se dit-il

et il sort une grosse boîte du placard.

‒ Oh, regarde ce qu’il a pris ! dit Ivar

‒ Ah non, pas la boîte des biscuits de Mamy ! dit Petra, qui se jette sur le gros troll essayant de lui arracher la boîte des mains.

Mais le gros troll tient bon et fait un croche-pied à Petra, alors Ivar va à sa rescousse, tandis que le petit troll au Chapeau rouge, qui espère bien récolter quelques miettes, aide le gros troll aux cheveux ébouriffés.

Les uns tirent la boîte d’un côté, les autres tirent la boîte de l’autre. Tous tirent sur la boîte, tant et si bien, qu’elle s’ouvre.

Et tous les biscuits tombent sur le plancher, se cassant en mille morceaux !

Mais cela ne les arrête pas pour autant ; ils continuent à se bagarrer, piétinant à qui mieux mieux, les biscuits sous leurs pieds. Elka, qui n’a pas le temps de s’occuper de ce qui se passe car l’heure d’envoyer sa traduction approche, dit en

entendant ce barouf :

‒ Ivar, Petra, du calme. On ne s’entend plus.

‒ Mais Maman, ce sont ces drôles de trolls qui…,

commence Ivar.

Mais le plus gros des trolls lui envoie des morceaux de biscuits à la figure, tandis que Petra s’en prend au petit troll et lui enfonce sur la tête son bonnet rouge,

jusqu’aux yeux ! Ce dernier n’y voyant plus rien tombe à la renverse.

Le salon est maintenant un vrai champ de bataille. ‘De la confiture et des trognons de pommes, mélangés à une bonne dose de biscuits écrasés, c’est une vraie

scène de massacre !’ pense Petra contemplant avec satisfaction le désastre.on-frappe-FIN-copie-1.jpg

‒ Bon, j’ai fini, annonce Elka en se retournant, mais… Qu’est-ce que c’est ce… désordre pas possible ! ajoute-t-elle, allez ouste !

Rangez-moi tout.. çà !Vous avez vidé le panier à papier par terre, ma parole ! Et d’où sortent ces confettis ? Ivar retire ton bonnet rouge ! Et toi, Petra ?… Qu’as-tu sur ta tête ?

‒ C’est ton vieux pull noir troué, tu sais celui que tu m’as donné pour me déguiser…

‒ Ah... Bon, dépêchez-vous de ranger, et venez goûter.

‒ Qu’est-ce qu’on a pour notre goûter ?

‒ Du pain et de la confiture, un des biscuits que Mamy a confectionnés et une pomme...

Alors qu’ils mâchent conscieusement  leur pomme, Petra chuchote à son frère :

‒ Quand même, ça serait bien si les trolls existaient !

‒ Oui, ça serait super !

Tout à coup, on frappe à la porte. Elka va ouvrir, mais il n’y a personne.

‒ Mais qu’est-ce c’est ? dit-elle tout haut, en renfermant la porte et contemplant le sol.

Petra et Ivar arrêtent de croquer leur pomme.

Sur le plancher, il y a comme des traces de neige fondue ayant la forme de … deux petits pieds et de deux plus gros, à trois doigts* !

‒ Des trolls ! chuchotent Petra et Ivar.

 

*Les pieds des trolls (et les mains aussi d’ailleurs) n’ont que

trois doigts, c’est bien connu !

 

 Mes livres bilingues

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeannette Ward